Entreprise de désinfection des virus et coronavirus à Paris

Services de nettoyage et de désinfection du coronavirus Covid-19 à Paris et Ile-de-France

Nous avons identifié des désinfectants spécifiques compatibles avec notre équipement de pulvérisation qui se sont révélés efficaces pour éliminer le coronavirus et de nombreuses autres bactéries, ainsi que de nombreux virus et champignons.

Coronavirus : le nettoyage des logements collectifs

 Coronavirus : pour nettoyer les surfaces potentiellement contaminées, mieux vaut opter pour l’eau de Javel que pour le vinaigre blanc…

Les produits de nettoyage et désinfectants couramment utilisés sont efficaces contre le Covid-19″, écrit le site gouvernemental consacré à l’épidémie. Interrogée plus précisément sur l’usage du vinaigre blanc, la direction générale de la santé « ne relève aucune situation où il est spécifiquement recommandé face à l’épidémie ». Pour nettoyer les surfaces des cuisines ou salles de bains, elle conseille plutôt d’utiliser l’eau de Javel, quand c’est possible. « La Javel, explique-t-elle, est un virucide [elle détruit le virus], ce qui n’est pas le cas du vinaigre blanc. Même s’il y a d’autres produits détergents qui sont des désinfectants efficaces, autant recommander la Javel, qui est connue de tous ».

Nettoyer souvent poignées, écrans, claviers…

Enfin, recommande le ministère de la Santé, « en plus du nettoyage régulier, les surfaces qui sont fréquemment touchées avec les mains doivent être nettoyées et désinfectées deux fois par jour et lorsqu’elles sont visiblement souillées. Il s’agit par exemple des poignées de porte, des boutons d’ascenseur, des interrupteurs d’éclairage, des poignées des toilettes, des comptoirs, des mains courantes, des surfaces d’écran tactile et des claviers ».

Le conseil complémentaire est évidemment de respecter au mieux les « gestes barrières ». Et notamment de se laver les mains fréquemment, ce qui reste l’un des meilleurs moyens d’éviter la contamination, pour soi comme pour ses proches.

Mais quel est le risque de se faire infecter par le contact avec une surface contaminée ? « C’est une maladie nouvelle, répond avec prudence la direction générale de la santé. Seul le recul permettra de savoir comment se passe l’infection par les surfaces et quel est le niveau de contagiosité. »